Durant la saison froide, c’est-à-dire de décembre à février, votre propriété peut, sans que vous vous en rendiez compte, devenir l’hôte de plusieurs insectes et animaux nuisibles qui cherchent un endroit où se réfugier dès que le mercure chute. Le présent article d’AmeriSpec vous dévoile quelques-uns de ces ravageurs intrusifs et la façon dont la gestion parasitaire en hiver peut contribuer à la protection de votre maison. 

Pourquoi les insectes et les animaux nuisibles peuvent-ils prendre possession de votre maison en hiver

Pendant la saison hivernale, les insectes et les animaux nuisibles peuvent chercher à envahir votre maison afin d’y trouver un abri, de la chaleur et de la nourriture. En d’autres mots, des sources de réconfort que peut leur procurer votre demeure. Comme la plupart des ravageurs ne peuvent survivre aux températures glaciales telles qu’on les connaît au pays, votre résidence devient, à leurs yeux, le refuge idéal. Bien au chaud à l’intérieur, ces insectes et animaux nuisibles restent inactifs tout au long de l’hiver et se manifestent au printemps lorsque les températures sont plus clémentes. 

Gestion parasitaire en hiver et protection de votre domicile

On pense à tort que le contrôle des insectes et des animaux nuisibles en hiver est une perte de temps et d’argent. Bien souvent, les propriétaires croient que les animaux hibernent et qu’il est préférable de reporter ce temps et cette dépense au printemps suivant. Néanmoins, il existe plusieurs raisons qui justifient un investissement dans la gestion parasitaire en hiver. Nous en avons retenu cinq, les voici : 

  1. Les insectes et les animaux nuisibles qui peuvent se loger dans les murs, comme les fourmis et les coquerelles, ne sont pas touchés par les froids de l’hiver. 
  2. Le grenier représente un refuge à l’écart des humains durant la saison hivernale. 
  3. Les rats et les souris sont des ravageurs intrusifs bien connus même en hiver.
  4. Les fourmis charpentières et les termites peuvent ronger le bois à l’intérieur, ni vu ni connu. 
  5. La gestion parasitaire en hiver peut contribuer à prévenir et à réduire l’intrusion de ravageurs à l’arrivée du printemps. 

Types d’insectes et d’animaux nuisibles qui se retrouvent à l’intérieur en hiver

Une grande variété de ravageurs peuvent chercher refuge dans votre maison durant les temps froids, mais voici cinq insectes et animaux nuisibles parmi les plus communs qui pourront s’inviter librement chez vous. 

Fourmis

En plus de vouloir fuir les températures glaciales de l’hiver, les fourmis sont aussi attirées à l’intérieur par la nourriture et les sources d’eau. Vaisselle sale, miettes au sol, résidus alimentaires sur les comptoirs et fruits et légumes mûrs représentent une oasis pour ces minuscules intrus. Laver les assiettes tout de suite après un repas, balayer les miettes tombées au sol et essuyer les renversements sont des gestes qui peuvent prévenir la présence de fourmis. 

Les propriétaires doivent aussi se méfier des fourmis charpentières. Ces fourmis sont principalement noires, mais peuvent quelques fois prendre des teintes rouges ou brunes. Cette espèce de fourmis adore détruire le bois qui se trouve à l’intérieur de votre maison. Bien que les fourmis charpentières ne se nourrissent pas de bois, elles aiment bien le ronger afin d’y creuser leurs galeries dans le but de construire leurs nids. Souvent, leur présence passe inaperçue et comme ces insectes sont déjà dans votre maison, ils sont immunisés contre le froid et les températures mortelles auxquels ils seraient exposés à l’extérieur. 

Punaises de lit

Les punaises de lit sont plus un désagrément qu’une réelle menace et il est très difficile de les éliminer lorsqu’elles ont pris leur aise dans votre domicile. Les grandes infestations de punaises de lit peuvent causer des démangeaisons et des réactions allergiques. La meilleure façon de lutter contre cet insecte, qui se multiplie à la vitesse de l’éclair, demeure la prévention. 

Pour se protéger contre les punaises de lit, les propriétaires peuvent, de façon régulière, passer l’aspirateur sur les matelas, éliminer les encombrements, laver et sécher les vêtements à une température élevée et inspecter et bien ranger leurs valises au retour des vacances. Ce dernier point est plutôt important puisque les punaises de lit adorent se balader en s’accrochant aux effets personnels. 

Coquerelles

Au Canada, les coquerelles qui se trouvent à l’extérieur meurent lorsque la température affiche 10 °C ou moins. C’est pourquoi elles cherchent à se réfugier à l’intérieur dès que l’automne et les journées plus fraîches se pointent. Elles recherchent bien sûr un abri, mais elles sont aussi attirées à l’intérieur par l’humidité et la nourriture. On les retrouve généralement dans la cuisine et la salle de bain. 

Tout comme le sont les fourmis, les coquerelles sont également attirées par la vaisselle sale, les miettes au sol et les résidus alimentaires sur les comptoirs. En raison de leur nature nocturne, il est souvent difficile de les repérer au premier coup d’œil. 

Rats et souris

Les rats et les souris n’hibernent pas. Par contre, ils laissent passer notre hiver canadien qui se veut rigoureux en se réfugiant à l’intérieur. Rusés et habiles, les rats et les souris n’éprouvent aucune difficulté à s’installer dans des endroits sombres et silencieux de votre maison, comme le grenier. 

Lorsque les rats et les souris savent que de la nourriture humaine se trouve à proximité, il devient un peu plus ardu de vous en débarrasser par vous-mêmes. Ce n’est qu’au printemps venu que les rats et les souris se remettent à la recherche de fruits, de plantes et de graines. Avec leur corps élancé, ces petits rongeurs peuvent facilement se faufiler entre les fissures et les petits trous de votre maison. Plusieurs propriétaires aux prises avec un problème de rongeurs auraient intérêt à tirer profit d’un contrôle des insectes et des animaux nuisibles en hiver pour remédier à la situation. 

Identification des insectes et des animaux nuisibles

Maintenant que vous connaissez les types d’insectes et d’animaux nuisibles que vous pouvez retrouver dans votre propriété durant l’hiver, nous voulons porter votre attention sur les signes avant-coureurs qui peuvent indiquer la présence de ces ravageurs intrusifs. 

Présence de fourmis

D’abord, sachez qu’il est plus probable que vous constatiez la présence de fourmis durant la saison estivale, mais si vous en voyez l’hiver, c’est parce qu’elles ont déjà formé une colonie entre les murs de votre maison. Les fourmis n’hibernent pas durant la saison froide, mais elles entrent dans un état dormant et peuvent se priver de nourriture sur une longue période. 

Cela dit, les fourmis ont besoin d’un abri qui les gardera au chaud. Soyez attentifs pour repérer les indices révélant leur présence : voir visiblement les fourmis se déplacer à l’intérieur, apercevoir des traces de sciure de bois ou entendre des sons caverneux dans les poutres en bois. 

Présence de punaises de lit

Les punaises de lit sont minuscules et difficiles à apercevoir à l’œil nu. Toutefois, les signes révélant leur présence ne trompent pas. Des rougeurs et des démangeaisons causées par des piqûres sur la peau peuvent expliquer la présence de punaises de lit puisque celles-ci adorent se nourrir de peau exposée, notamment lorsque vous dormez. Une odeur de serviette humide se veut aussi un indice révélateur. 

Par ailleurs, des taches de couleur rouille sur les matelas, particulièrement sur bords de ceux-ci, laissent deviner un problème de punaises de lit. Aussi, comme les punaises de lit muent, la présence d’exosquelettes dans la chambre à coucher se veut un autre signe d’infestation possible. 

Présence de coquerelles

Souvent, les propriétaires ne savent pas qu’ils sont en présence d’une infestation de coquerelles, et l’instant d’après, ils s’aperçoivent que ces coquerelles se multiplient à vue d’œil. Reconnues comme l’un des ravageurs les plus évasifs, les coquerelles, au mode de vie nocturne, s’enfouissent sous les plinthes, sous les lattes de plancher et derrière les électroménagers de la cuisine. Les coquerelles, qui se reproduisent rapidement, laissent toutefois des traces de leur présence. 

Comme elles ont besoin d’eau pour survivre, les coquerelles se retrouvent bien souvent près de l’évier de la cuisine ou dans la salle de bain. Par conséquent, il est recommandé d’utiliser un déshumidificateur et de ranger la vaisselle humide. D’autres signes révélant leur présence : des marques rouges sur le parquet, des peaux mortes et une odeur de moisi à l’intérieur. 

Présence de rats et de souris

Puisqu’ils sont de plus grande taille que les fourmis, les punaises de lit et les coquerelles, les rats et les souris sont des rongeurs qui passent moins inaperçus. D’abord, surveillez la présence d’excréments ou encore des morsures sur le câblage et les contenants pour aliments. Demeurez attentifs aux bruits de frottement la nuit, période de la journée où les rats et les souris sont les plus actifs. 

Si votre maison a plusieurs années, soyez vigilants et surveillez les fissures et les trous puisque ces petits ravageurs peuvent aisément s’introduire dans des trous aussi petits que 1,75 cm.

AmeriSpec est là pour vous aider à détecter la présence d’insectes et d’animaux nuisibles avant de contacter une entreprise locale spécialisée dans la gestion parasitaire

Les problèmes entourant les insectes et les animaux nuisibles ne sont pas seulement déstabilisants, ils peuvent également entraîner des coûts plus élevés qu’on ne le pense s’ils sont ignorés sur une longue période. La meilleure protection contre les insectes et les animaux nuisibles? La prévention. Contactez une entreprise locale spécialisée dans le contrôle des insectes et des animaux nuisibles en hiver. 

AmeriSpec se spécialise dans les inspections résidentielles, et tout ce qui s’y rapporte, et son équipe peut vous aider à déceler un problème associé à la présence de ravageurs avant que vous n’ayez à contacter un spécialiste en gestion parasitaire. Cliquez ici pour en apprendre davantage sur nos services d’inspection résidentielle.